Aller au contenu principal

Devenir Infirmier

Navigation principale

Baccalauréat pour brevetés > Promotion Sociale

L’Enseignement de Promotion Sociale n’organise plus de programme spécifique pour les infirmiers brevetés souhaitant devenir bacheliers (programme anciennement appelé « passerelle ») mais intègre à présent les brevetés directement dans le cursus du baccalauréat en leur accordant une reconnaissance automatique des capacités acquises via le système de la VAE (valorisation des acquis de l’expérience).

Concrètement, les brevetés sont dispensés automatiquement de la moitié du parcours de formation (soit 10 unités d’enseignement sur les 20 programmées). La formation est ainsi réduite à 3 années d’études à raison d’un à deux jours par semaine, tout en pouvant être étalée sur une plus longue période si l’étudiant le souhaite.

Des dispenses supplémentaires peuvent également être accordées sur dossier individuel, selon l’expérience de chacun, par exemple pour une partie des heures de stage. L’épreuve relative à cette matière devra toutefois être réussie, de même que l’épreuve intégrée.

Comme toujours en promotion sociale, les cours sont organisés de façon à pouvoir continuer à travailler.

Le cursus mène au grade de « bachelier infirmier responsable de soins généraux » (BIRSG).

Pour en savoir plus sur le programme :

Dossier pédagogique de l'Enseignement de Promotion Sociale - Section Bachelier : infirmier responsable de soins généraux (cf. p. 5 - Reconnaissance des capacités acquises)

Conditions d’accès

Pour pouvoir bénéficier d’une valorisation automatique des acquis dans le cadre de l’Enseignement de Promotion Sociale (UE « passerelle »), il faut   :

  • être porteur d'un «Brevet hospitalier» ou d'un «Brevet d'infirmier(ère) hospitalier(ère) : orientation santé mentale et psychiatrie» OU

  • d'une décision d'équivalence d'un titre étranger à l'un des titres précités.

Pour accéder aux études infirmières, il faut par ailleurs fournir à l’établissement :

  • un certificat médical d'aptitude à suivre l'enseignement clinique ;

  • un extrait de casier judiciaire modèle 2, ou un document équivalent émanant d'une autorité étrangère.